Injections Botox ou Toxine Botulique


Toxine botulique ou botox

Le principe de la toxine botulique consiste en l’utilisation des propriétés de relaxation musculaire de ce produit.

Le but le plus souvent recherché est de réduire l’action des muscles situés au niveau du front et des sourcils, afin d’atténuer aussi bien les rides horizontales que les rides verticales provoquées par la contraction de ces muscles. Il ne s’agit pas d’un « comblement ». Une telle utilisation permet de lisser les reliefs cutanés, d’obtenir ainsi un effet de rajeunissement par relâchement de la tension musculaire ainsi qu’un effet préventif et protecteur contre le vieillissement.

Aucune anesthésie n’est nécessaire.

Le traitement consiste en une série d’injections au niveau du visage. L’aiguille est fine, et les injections sont habituellement peu douloureuses. Le résultat obtenu après la première séance dure en moyenne 3 à 6 mois au terme desquels, l’injection peut être renouvelée.

Le Botox : de quoi s’agit-il ?

Ce que nous appelons tous communément le botox, est en fait réellement appelé la toxine botulique.

Il s'agit d'une toxine fabriquée par une bactérie, le Clostridium botulinum.

Cette toxine a pour principal action de bloquer l'influx nerveux entre un neurone qui envoie une information de contraction et la fibre musculaire qui reçoit cette information nerveuse et doit normalement y répondre en se contractant.

Cette toxine permet donc de limiter la contraction d'un muscle de façon locale, c'est pourquoi le "Botox" est principalement utilisé pour traiter les rides d'expression au niveau du visage.

Comment les injections de Botox améliorent les rides ?

Les rides d’expression sont liées à un excès d’activation de certains muscles qui par leur action répétitive provoque la formation de dépressions de votre peau. Le Botox® agit en bloquant cette hyperactivité, des rides d’expression, principalement dans la partie haute du visage (ride de la glabelle, pattes d’oie et rides du front). Elle provoque une relaxation musculaire au point d’injection. Le muscle peut alors se décontracter et la ride injectée s’atténue nettement.

La toxine botulique favorise le travail d’autres muscles et engendre ainsi un véritable effet tenseur (lifting) sur la peau et l’atténuation voire la disparition des rides des zones traitées.

En traitant simultanément les rides du tiers supérieur du visage, ride du lion, rides de la patte d’oie et rides du front, vous paraîtrez moins fatigué(e) et moins triste, on parle d’ouverture du regard.

Cependant, la toxine botulique ne modifie pas nécessairement les rides en surface. Il existe d’autres méthodes pour réduire ce type de rides comme le laser ou le peeling ou les injections d’acide hyaluronique.

Comment les injections de Botox embellisent le regard ?

La zone du regard s’appelle également, le tiers supérieur. Il englobe le front, les tempes, les ailes du nez, les cernes ou poches.

En médecine esthétique, on traite la zone du regard dans sa globalité et non zone par zone. L’objectif est de défatiguer un regard, le rendre serein et frais de manière très naturelle.
La zone orbitale est la plus fragile du visage ; la peau y est très fine et donc se ride facilement.

Le cerne est une zone très mobile et sollicitée à chaque fois que l’on sourit ou pleure, ou que l’on plisse les yeux… Et avec l’âge, nos 15 000 battements de cils quotidiens finissent par affaiblir ces fibres de soutien, et du coup la peau de cette zone se relâche, elle paraît alors plus plissée, les pattes d’oies apparaissent…

La médecine et chirurgie esthétique offre un panel de solution pour embellir la zone du regard.

Toxine botulique : quelles contre-indications ?

Les injections de botox sont formellement contre-indiquées en cas de :

  • grossesse ;
  • allaitement ;
  • maladie neuromusculaire (ex : myasthénie) ;
  • allergie ou hypersensibilité à l’un des composants du botox ;
  • traitement anticoagulant récent ;
  • infection à l’endroit de la zone à injecter ;
  • prise de certains antibiotiques : famille des aminosides